Ramakrishna Ramakrishna Ramakrishna

 

 Les religions celtiques

 

Les origines

Bien que les Celtes aient peuplés l'Europe à partir de 3000 avant J.C. pour finir au début de notre ère par être absorbé par l'empire romain, on connaît bien peu de choses sur la religion celtique. Nos connaissances sont surtout dues au fait que cette religion réussit à se maintenir aux frontières de l'empire, en Irlande, en Ecosse et au Pays de Galles. Ces tribus qui par tradition avaient chacune leur panthéon ont subit tout de même l'influence romaine en assimilant les dieux romains. Aussi les écrits concernant cette religion, dont les premiers datent du VIIème siècle ont été influencés par la civilisation romaine. De la même façon, dans les documents indirects dont on dispose, tel que "La guerre des Gaules" de César, les descriptions et les informations sont bien souvent adaptées au moule religieux connu par l'auteur. On distingue les celtes insulaires des îles britanniques et les celtes continentaux qui chacun avaient leurs propres divinités. 

Le triskel est un des plus connus des symboles celtes bien que sa signification ne soit pas très bien définie. Il symboliserait la vie, le cycle de la vie, le soleil...

 Les divinités celtiques étaient à l'origine des dieux de la végétation et de la guerre et les échanges entre les dieux et la terre des vivants étaient nombreux. Les croyances des Celtes sont centrées autour de la puissante figure de Dagda, héros guerrier aux pouvoirs surnaturels. Les récits romains ont réduit la figure de ce dieu à un symbole de fertilité ou à un dieu de la guerre. Il semble qu'en fait, présentée sous une forme humanisée, cette divinité ait eu une symbolique bien plus large.

Les druides étaient les gardiens du rituel et du culte qui était souvent violent et comportait de nombreux sacrifices humains. Les lieux naturels tels que les lacs, les collines étaient des lieux sacrés.

Les mégalithes comme les dolmens et les menhirs ont souvent été attribués aux Celtes. En fait leur origine est bien plus ancienne et il n'ont fait que les réutiliser. Ce ne sont pas des témoignages spécifiques de la culture celtique.

Stonehenge, le plus connu des mégalithes.

 

Les croyances

Carte de l'Europe celtique.

 

Les Celtes sont organisés en tribus, aussi leurs dieux et leurs croyances sont ils très variés. Lug, dieu du soleil, est le seul dieu que l'on retrouve dans tout le monde celte. La vision de l'autre monde était celle d'un pays merveilleux sans hiver où vivaient les dieux. Tous les résidents de ce monde étaient immortels et les blessures reçues au combat guérissaient d'elles mêmes. D'après César, les Celtes croyaient à la transmigration des âmes. D'autres sources, notamment irlandaise permettent d'abonder dans ce sens.

Les sources, puits et fontaines indispensables pour la fertilisation des sols semblent avoir été des lieux de culte privilégiés où l'on déposait de nombreuses offrandes soigneusement choisies. On situe également souvent le culte dans des bois sacrés. Ils considéraient certains animaux, cerf, ours, taureau... comme sacrés ainsi que certains végétaux tels que l'if ou le chêne.

Cette représentation datant de l'époque chrétienne dénonce avec exagération les sacrifices humains perpétrés par les Celtes.

 

 

Cette religion pratiquait les sacrifices humains et la tête humaine avait une signification et une symbolique particulière qui nous échappe en partie. On note que ces têtes avaient une place très importante dans les grands sanctuaires. Les druides de druwid (savant) en tant que gardiens du culte présidaient aux rituels qui avait bien souvent lieu en plein air. Ils étaient aussi chargés de la justice et de l'enseignement. Visiblement leur rôle et leurs capacités étaient importantes car ils impressionnèrent les auteurs latins.

Pour les celtes insulaires on distinguait quatre fêtes principales. L'Imbole le premier février, le Beltene fêté le premier mai lors de la transhumance du bétail, le Lugnasad célébré le premier août pour le remerciement des récoltes et la fête de Samhain au cours de laquelle les dieux avaient la possibilité de venir visiter la terre. Il existait quantité de héros qui tout en restant humains avaient des pouvoirs surnaturels.

 

Les dieux

Belanos: C'est le dieu de la lumière, surtout adoré par les Celtes continentaux du sud.

Brigantia a souvent été comparée à la Minerve romaine.

 

 

Brigantia ou Brigit: Elle est la mère des arts et des artistes et la gardienne des feux de purification. Elle est représentée sous la forme d'une jeune femme très gracieuse et est la fille de Dagda. Elle possède bien d'autres noms dont Belisama ou Morrigan.

Cernunnos: Le dieu au crâne de cerf était sans doute le dieu de la fécondité.

Dagda représenté avec ses attributs.

 

 

Dagda: Littéralement le dieu bon mais bon au sens doué en tout. Il possède trois attributs. Le chaudron d'abondance, instrument entre autre de résurrection où les morts qui y étaient plongés ressortaient vivants. La masse qui pouvaient assommer jusqu'à neuf hommes à la fois mais qui les ressuscitaient dans l'autre monde. La harpe qui contenait tous les airs et mélodies possibles. Il possédait aussi un autre attribut, indirect celui là, la roue à huit branches qui symbolisait l'année celtique. Les branches représentaient les huit fêtes de l'année.

Dana: C'est la déesse de la terre et de la fertilité.

Diancecht ou Oengus ou Mac Oc: Ce dieu a une fonction de médecin mais est aussi le dieu de la jeunesse. Son nom est très variable selon les lieux et uniquement en gaule, on en connaît une bonne douzaine.

Goibniu ou Gofannon: Il s'agit du forgeron divin, souvent assimilé au Minerve romain.

Lug, le seul dieu présent dans tout le monde celtique.

Lug ou Lugus ou Liew: Il s'agit du dieu du soleil. C'est l'inventeur de tous les arts et le protecteur des marchands. Il possédaient tous les attributs des autres dieux et se positionnait donc au dessus d'eux. Il s'agit d'un dieu violent mais aussi bienfaisant. L'une des principales fêtes de l'année, celle de lugnasad, était celle de son mariage.

Ogme, Ognios ou Nuada: Ce dieu au nom variable selon les localisations est un dieu ayant deux fonctions. Il symbolise le calme et l'aspect régulateur mais est aussi le dieu de la guerre tout en n'étant pas un dieu guerrier.

Taranis: Il s'agit pour les Celtes du continent d'une divinité majeure. C'est le dieu de la foudre et des forces cosmiques. Il est assimilé au Jupiter romain.

 

Glossaire

 

La svastika est un autre symbole celte qui pourrait représenter les quatre points cardinaux et est associée au culte du dieu soleil. Il est à noter que la svastika était aussi déjà un symbole religieux dans l'hindouisme antique, qu'elle le demeure toujours aujourd'hui, et aussi que le bouddhisme l'a adoptée.  Elle est malheureusement surtout connue par le fait qu'elle fut le symbole des nazis.

Druide: Ce sont les gardiens du culte celte et ils sont également chargés de la justice et de l'enseignement. Ce sont eux qui cueillaient le gui sur les chênes, ce qui est une chose rare et donc jugée précieuse, en le recueillant dans un linge blanc.

Mégalithes: Ces pierres ou assemblages de pierres (dolmen, menhir, cromlech) ont une origine bien antérieure à la civilisation celte (4500 ans avant J.C.) mais ils ont été réutilisés à l'âge de bronze et par la culture celtique.

Samhain: Fête celte au cours de laquelle les dieux avaient la possibilité de visiter la terre. Cette fête après bien des transformations a donné la fête anglo saxonne d'Halloween.

 

De AACAWEB